Portugués | English | Español | Русский (russian) | Deutsch | Italiano | Français | Все новости |
 
roni
Биография * PokerStars * Последние фото * CHAT * * Ссылки * Баннеры * Вэбмастер
Новости
Календарь

Пн Вт Ср Чт Пт Сб Вс
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31     
This day in history of Ronaldo

2003

Pictures of Celta : Real Madrid

Real Madrid anuncia balanço da temporada 2002/2003

Real Madrid visita o Celta de Vigo no Campeonato Espanhol

Celta 0:2 Real Madrid

BECKHAM-HELGUERA TIMÓN ANTE EL CELTA

El Madrid busca ante el Celta afianzarse fuera de casa en un duelo con color europeo

Raúl y Ronaldo funcionan en el estadio de Balaídos

Celta 0:2 Real Madrid

"Реал" предложил Абрамовичу заплатить 200 млн. за Роналдо

"Реал" едет в гости, к голодному до побед, Александру Мостовому

Celta 0:2 Real Madrid

Celta 0:2 Real Madrid

2004

Video: Ronaldo's Gol to Betis (Oct'16)

SALGADO, GUTI Y RONALDO, LISTOS ANTE EL DÍNAMO KIEV

Pruebas para el Dínamo: Helguera, en la zaga; Guti y Zidane, pivotes

Ronaldo, recuperado

Día de visitas: el Masters Series y la Peńa Madridista Rusa

Previa Champions: El Madrid no puede fallar ante el Dinamo Kiev

Edgy Real desperate to end doubts against Kiev

"Реал" сыграет против киевского "Динамо" в ослабленном составе

Гути, Сальгадо и Рональдо вернулись к тренировкам

Роналдо в порядке

В гостях у Мадрида сегодня... Фан клуб "Реала Мадрида" в России "Peńa Madridista Rusa"!!!

CL Preview: Madrid seek to impress Kiev; Leverkusen look to regain form

Selection doubts dog García Remón

2005

Com pé imobilizado, Ronaldo pede para se tratar no Brasil

Real tenta manter recuperação mesmo sem Ronaldo

SE TRATA DE UNALESIÓN BENIGNA

RONALDO ES BAJA PARA UN MES: VOLVERÁ ANTE EL BARÇA

Пас

Madrid's Ronaldo out of Rosenborg Champions League clash

Real look to continue revival without Ronaldo

2007

Segundo jornal italiano, Ronaldo está curado e volta dia 31

"Selecao" siegt ohne Ronaldo

2008

Ronaldo: El mejor artillero de la década

Ronaldo: Finest striker of the decade

2009

Фотки: Роналдо на утренней тренировке | Treino da manhã. Ronaldo. Fotos

Видео: Роналдо на вчерашней тренировке | Edno deve substituir Ronaldo no Corinthians contra o Sport. Video

Sport Recife 2-0 Corinthians. Full time!

Sob forte calor, Timão é derrotado no Recife

Mano: “derrota não aconteceu por acomodação”

Чемпионат Бразилии. 30-й тур. "Коринтианс" без Роналдо будет играть против "Спорт-Ресифи"

«Фламенго» остановил «Палмейрас»

Палмейрас не в форме, а Петкович забивает с углового

2011

Зидан и Роналдо бросают вызов бедности

Partners




Яndex.direct

eXTReMe Tracker

Новости
 

17/05/2006
Le Barça gagne en équipe

 
 
La finale de l'UEFA Champions League partageait l'affiche dans la presse française avec la présentation de "Da Vinci Code" à Cannes. Dans ces deux grands évènements, l'action se déroulait à Paris. Et tout comme dans le film, l'Arsenal FC et le Barcelona FC étaient en quête du Saint Graal. Si le roman de Dan Brown porté à l'écran s'est vendu à 40 millions d'exemplaires, la finale a attiré 150 millions de téléspectateurs.

6500 euros
Au Stade de France, le cinquième trophée de la Coupe des clubs champions européens était en jeu, à l'occasion du cinquantenaire de la compétition. Le premier trophée n'a coûté que 6 500 €, mais il reste le plus important du football européen.

Stars sous les caméras
On peut également penser que ce stade de la banlieue parisienne comptait autant de vedettes que les marches de Cannes. Les stars du football, comme Ruud Gullit, Johan Cruyff et Gianluca Vialli, se mêlaient à celles du tennis comme Boris Becker dans les studios de télévisions pour commenter la rencontre. Parmi les spectateurs présents, on comptait également des membres de familles royales, comme Juan Carlos, roi d'Espagne, et le Prince Albert de Monaco.

Un beau casting
Plus de 77 000 supporteurs ont servi de figurants, mais les acteurs se trouvaient bien entendu sur le terrain. Non pas les gymnastes et cascadeurs d'avant-match, mais les joueurs. Dans les rôles principaux, on voyait Thierry Henry, le local aux allures de star, et Ronaldinho.

Henry vole la vedette
L'attaquant des Bleus qui s'illustrait en début de rencontre, alors que l'on attendait peut-être plus le Brésilien au sourire dévastateur. Il a manqué d'ouvrir le score à deux reprises lors des trois premières minutes. Il prenait d'abord à revers la défense barcelonaise pour buter sur Víctor Valdés, avant que le gardien catalan ne sorte un grand arrêt pour repousser une nouvelle tentative de "Titi" sur le corner consécutif.

Brève apparition
Ronaldinho s'était positionnait au milieu du trident offensif du Barça, mais il devait se cantonner à un rôle mineur : sa première occasion attendait la 12e minute et un coup franc non cadré. Il jouait pourtant un rôle clé dans l'action qui amenait l'expulsion de Jens Lehmann. Arsenal s'en sortait plutôt bien : non seulement le but de Ludovic Giuly était invalidé, mais le coup franc à suivre de Ronaldinho passait à gauche des cages des Gunners.

Henry se démarque
Au lieu du Brésilien, c'est Thierry Henry qui s'illustrait. Après une faute sur Emmanuel Eboué, le buteur français adressait un coup franc que reprenait bien Sol Campbell de la tête. Le défenseur anglais signait ainsi un retour de blessures gagnant.

Ronaldinho change
Ronaldinho était ensuite repositionné sur son flanc gauche habituel. Le grand gagnant de ce changement se nommait Eto'o : le Camerounais se retournait de façon spectaculaire après avoir été servi dans l'axe pour décocher un tir puissant bien détourné par le gardien d'Arsenal sur son poteau.

Henry averti
Henry évoluait alors seul en pointe, mais il accomplissait un bon travail de repli, pour des Gunners qui tentaient de conserver leur avance. Il recevait un avertissement à la 52e minute, mais il continuait à peser, en obtenant un nouveau corner, avant de maintenir la pression sur les Blaugrana à 25 minutes de la fin, grâce à une des courses dont il a le secret. Thierry Henry manquait ensuite une très bonne occasion de boucler le match à la 70e minute, mais il excellait dans la menace anglaise sur la moitié de terrain catalane.

Un jeu collectif
Ronaldinho continuait de tenter sa chance, mais sans son efficacité habituelle. Le Barça parvenait néanmoins à se passer de la forme de son grand joueur : Henrik Larsson trouvait Eto'o, qui concluait superbement une action rondement menée pour égaliser. Larsson doublait même ses passes décisives quelques minutes plus tard, en servant Juliano Belletti, entré en cours de jeu, pour un but à bout portant. Le football a ses stars, mais comme l'a démontré ce soir Barcelone, ça reste un jeu d'équipe.

 

 

18.05.2006 15:38 +0400
source

Google
Google AdSense

Счетчики

IvPlaneta.RU

Яндекс.Метрика

//

Роналдо - 41 лет. Гражданство: Бразилия. - Двукратный чемпион мира - 1994, 2002; - Двукратный чемпион Испании - 2003, 2006.
Copyright 1997-2018 (c), Created and administrated by Amaurys Bruno Alfonso,
Designed and Powered by "Computer Plus", Ltd. por Amaurys Bruno Alfonso. В Интернете с 1997,
Созданно и администрировано Амаурисом Бруно Альфонсо, Дизайн и поддержка студии "Компьютер Плюс" и Амаурис Бруно Альфонсо
Придумано, создано и ведется в городе Родники Ивановской области!
Другие новости Роналдо в Google...