Portugués | English | Español | Русский (russian) | Deutsch | Italiano | Français | Все новости |
 
roni
Биография * PokerStars * Последние фото * CHAT * * Ссылки * Баннеры * Вэбмастер
Новости
Календарь

Пн Вт Ср Чт Пт Сб Вс
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31     
This day in history of Ronaldo

2003

Makelele vuelve hoy a entrenarse con el Real Madrid

Макелеле собирается тренироваться с "Реалом"

Макманаман уверен, что он нужен "Реалу"

2004

Com nova goleada, Brasil vai às semifinais do futebol feminino

Valencia sai na frente na briga pelo título da Supercopa

Atenas'04/Fútbol.- Estados Unidos-Alemania y Suecia-Brasil, semifinales del torneo femenino

WENGER SE ENFADA CON BRASIL POR SU BOLO EN HAITÍ

MALLORCA-REAL MADRID: EL DOMINGO 29 A LAS 19:30

WOODGATE: "EL MADRID ES LA CULMINACIÓN DE LA CARRERA DE CUALQUIER FUTBOLISTA"

Camacho ensayó presión, achique y rapidez en circulación

Supercopa de España: Zaragoza 0-Valencia 1

Вудгейт будет играть в "Мадриде" под 18-м номером

Бразильянки не оставили шансов Мексике

Состоялась презентация Джонатана Вудгейта

Камачо делает ставку на давление, отбор мяча и ротации на поле

Бразилия навсегда отказалась от Кака, Кафу и Диды?

Woodgate completes England trio at Real Madrid

Real Zaragoza 0 Valencia 1 - Spanish Super Cup result

2005

Brasileiros são apontados como destaques do Campeonato Espanhol

HUEVOS, HARINA Y FIESTA PARA DESPEDIR A ROBINHO

Roberto Carlos: "RONALDO PERDIÓ LA ILUSIÓN POR JUGAR EL AÑO PASADO"

Real Madrid's Ronaldo "lost motivation" last term

2006

OFENSIVA DEL MILÁN POR RONIE TRAS LA CHAMPIONS

2007

Emerson deixa Real Madrid e acerta com Milan

Sósia de Ronaldo critica ausência do ídolo

EMERSON FUE TRASPASADO AYER AL MILÁN

RONALDINHO Y KAKÁ SERÁN SUPLENTES ANTE ARGELIA

Emerson al Milan, e' fatta: il Real lo cede per 5 milioni

Дунга критикует бразильскую молодёжь

Эмерсон перешел в "Милан"

Роналдо может выйти на поле лишь в середине сентября

Milan complete Emerson swoop

2008

U.S. women beat Brazil 1-0 for soccer gold medal

Олимпиада. Американки выиграли у бразильянок золото футбольного турнира Олимпиады

2009

Ronaldo defenderá certidão de nascimento

Mano vê 'efeito Bolt' em retorno de Ronaldo na reta final do Brasileiro

"Ronaldo é um pai maravilhoso, está numa alegria só", diz Bia Antony

Buffon coloca Ronaldo no patamar de Pelé e Maradona

Adriano: "Los argentinos me tienen mucho miedo"

Дунга вернул Адриано в сборную Бразилии

Адриано: "Очень рад вернуться в сборную"

"Роналдо - чудесный папа и он счастлив в этой роле", говорит Биа Антони

Буффон: "Роналдо может быть лучше, чем Пеле и Марадона"

Ronaldo will be father for third time in 2010

'Real Ronaldo' Is Better Than Zlatan Ibrahimovic - Juventus Goalkeeper Gianluigi Buffon

2014

Forever Eleven. Символическая сборная - Бразилия

Partners




Яndex.direct

eXTReMe Tracker

Новости
 

17/05/2006
Le Barça gagne en équipe

 
 
La finale de l'UEFA Champions League partageait l'affiche dans la presse française avec la présentation de "Da Vinci Code" à Cannes. Dans ces deux grands évènements, l'action se déroulait à Paris. Et tout comme dans le film, l'Arsenal FC et le Barcelona FC étaient en quête du Saint Graal. Si le roman de Dan Brown porté à l'écran s'est vendu à 40 millions d'exemplaires, la finale a attiré 150 millions de téléspectateurs.

6500 euros
Au Stade de France, le cinquième trophée de la Coupe des clubs champions européens était en jeu, à l'occasion du cinquantenaire de la compétition. Le premier trophée n'a coûté que 6 500 €, mais il reste le plus important du football européen.

Stars sous les caméras
On peut également penser que ce stade de la banlieue parisienne comptait autant de vedettes que les marches de Cannes. Les stars du football, comme Ruud Gullit, Johan Cruyff et Gianluca Vialli, se mêlaient à celles du tennis comme Boris Becker dans les studios de télévisions pour commenter la rencontre. Parmi les spectateurs présents, on comptait également des membres de familles royales, comme Juan Carlos, roi d'Espagne, et le Prince Albert de Monaco.

Un beau casting
Plus de 77 000 supporteurs ont servi de figurants, mais les acteurs se trouvaient bien entendu sur le terrain. Non pas les gymnastes et cascadeurs d'avant-match, mais les joueurs. Dans les rôles principaux, on voyait Thierry Henry, le local aux allures de star, et Ronaldinho.

Henry vole la vedette
L'attaquant des Bleus qui s'illustrait en début de rencontre, alors que l'on attendait peut-être plus le Brésilien au sourire dévastateur. Il a manqué d'ouvrir le score à deux reprises lors des trois premières minutes. Il prenait d'abord à revers la défense barcelonaise pour buter sur Víctor Valdés, avant que le gardien catalan ne sorte un grand arrêt pour repousser une nouvelle tentative de "Titi" sur le corner consécutif.

Brève apparition
Ronaldinho s'était positionnait au milieu du trident offensif du Barça, mais il devait se cantonner à un rôle mineur : sa première occasion attendait la 12e minute et un coup franc non cadré. Il jouait pourtant un rôle clé dans l'action qui amenait l'expulsion de Jens Lehmann. Arsenal s'en sortait plutôt bien : non seulement le but de Ludovic Giuly était invalidé, mais le coup franc à suivre de Ronaldinho passait à gauche des cages des Gunners.

Henry se démarque
Au lieu du Brésilien, c'est Thierry Henry qui s'illustrait. Après une faute sur Emmanuel Eboué, le buteur français adressait un coup franc que reprenait bien Sol Campbell de la tête. Le défenseur anglais signait ainsi un retour de blessures gagnant.

Ronaldinho change
Ronaldinho était ensuite repositionné sur son flanc gauche habituel. Le grand gagnant de ce changement se nommait Eto'o : le Camerounais se retournait de façon spectaculaire après avoir été servi dans l'axe pour décocher un tir puissant bien détourné par le gardien d'Arsenal sur son poteau.

Henry averti
Henry évoluait alors seul en pointe, mais il accomplissait un bon travail de repli, pour des Gunners qui tentaient de conserver leur avance. Il recevait un avertissement à la 52e minute, mais il continuait à peser, en obtenant un nouveau corner, avant de maintenir la pression sur les Blaugrana à 25 minutes de la fin, grâce à une des courses dont il a le secret. Thierry Henry manquait ensuite une très bonne occasion de boucler le match à la 70e minute, mais il excellait dans la menace anglaise sur la moitié de terrain catalane.

Un jeu collectif
Ronaldinho continuait de tenter sa chance, mais sans son efficacité habituelle. Le Barça parvenait néanmoins à se passer de la forme de son grand joueur : Henrik Larsson trouvait Eto'o, qui concluait superbement une action rondement menée pour égaliser. Larsson doublait même ses passes décisives quelques minutes plus tard, en servant Juliano Belletti, entré en cours de jeu, pour un but à bout portant. Le football a ses stars, mais comme l'a démontré ce soir Barcelone, ça reste un jeu d'équipe.

 

 

18.05.2006 15:38 +0400
source

Google
Google AdSense

Счетчики

IvPlaneta.RU

Яндекс.Метрика

//

Роналдо - 41 лет. Гражданство: Бразилия. - Двукратный чемпион мира - 1994, 2002; - Двукратный чемпион Испании - 2003, 2006.
Copyright 1997-2018 (c), Created and administrated by Amaurys Bruno Alfonso,
Designed and Powered by "Computer Plus", Ltd. por Amaurys Bruno Alfonso. В Интернете с 1997,
Созданно и администрировано Амаурисом Бруно Альфонсо, Дизайн и поддержка студии "Компьютер Плюс" и Амаурис Бруно Альфонсо
Придумано, создано и ведется в городе Родники Ивановской области!
Другие новости Роналдо в Google...